Lettre ouverte à M. Vanneste

A Monsieur Vanneste,

Dans Libération du samedi 13 septembre, vous accusez les défenseurs de la laïcité, pour ne pas dire la gauche et le Modem d’insulte « aux chrétiens de France. ».

Permettez moi de me présenter : agé de 18 ans, je suis animateur en aumônerie catholique de l’enseignement public et étudiant en théologie. Ainsi, il me semble raisonnable de me ranger dans la catégorie « des chrétiens de France ». Or, laissez moi vous dire que je ne me suis pas senti insulté le moins du monde par les propos tenus par les divers responsables de gauche.

Au contraire, la laïcité à la Franà§aise, c’est à dire la non-reconnaissance de religions par le pouvoir politique - sans pour étant être leur négations - favorise l’égalité des religions.

Elle permet au christianisme de « tester » sa capacité à être crédible et à tenir un discour utile à nos contemporains, pour les mener vers une vraie vie. Vrai vie qui, contrairement à ce que votre parti semble croire, ne se limite pas au travail.
Elle permet au christianisme d’éviter les collusions avec le pouvoir politique, qui s’est souvent faite au détriment de l’Evangile de la Liberté.

Elle permet au christianisme d’être cohérent avec son fondateur, qui a dit de rendre à « César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » (Mt 22,21), et qui a été crucifié par la collusion des pouvoirs politiques et religieux.

Au contraire, je dis et affirme que c’est votre gouvernement qui insulte les chrétiens tous les jours.

Quand vous refusez d’écouter les message de Conseil des Eglises en France sur l’immigration (14 mai 2008 http://www.protestants.org/docpro/doc/1902.htm).

Quand vous décidez d’expulser chaque année 25 000 fois le Christ pour complaire à l’électorat de M. Le Pen. Car le Christ n’a t-il-pas dit :

Quand vous décidez d’expulser chaque année 25 000 fois le Christ pour complaire à l’électorat de M. Le Pen. Car le Christ n’a t-il-pas dit :

 ?

En expulsant des personnes dont le seul tort est d’avoir pu croire à une vie meilleure dans la « France, pays des droits de l’Homme », vous expulsez donc le Christ, qui est la source de toute foi Chrétienne, infiniment plus que le Pape.

Enfin, Monsieur, il me semble que, comme beaucoup, vous confondez chrétiens et catholiques, et à l’intérieur des catholiques, catholiques « de base » et catholiques papophiles (pour ne pas dire papolâtres).

Maïeul Rouquette