Aller à l'accueil | Aller au menu | Aller au contenu | M'écrire | Aller à la citation | Aller aux pétitions
Maïeul Rouquette

Sur la levée des excommunications

|

dimanche 25 janvier 2009 à 13h03

Enregistrer au format PDF

Ca y est, c’est officiel : la levée des excommunications des schismatiques intégristes de la fraternité saint Pie X est arrivée.

J’avais écrit il y un certain temps un article sur le motus proprio à propos de la messe du rite tridentin. Il avait suscité des polémiques, et j’avais fermé le forum. Mais j’avais promis d’écrire ce que j’en pensais après plus de temps de réflexions.

Donc je vais le faire maintenant. Une première partie sera donc consacrée au rite tridentin, une autre à la levée des excommunications. Par précaution, je modère ce forum « a priori ».

Le rite tridentin

Sur le fond.

Je considère que c’est un mauvais rite. Le latin [1] et surtout le fait que le prêtre tourne le dos au peuple est le signe d’une coupure entre le sacré et le profane, alors que justement, c’est au cœur du profane que le sacré vient se révéler (cf. l’Incarnation) [2].

Bon, après tout, si certains préfèrent cela, pourquoi pas ?

 [3]. Le problème est que, dans un même temps qu’on libéralise ce rite, on restreint les possibilités offertes au « nouveau rite » : ainsi lors de la visite du pape « l’obligation » de communier à genoux [4].

A ce propos je renvoi à ce texte de Saint Cyrille de Jérusalem

« Lorsque tu t’avances, ne t’approche pas les mains grandes ouvertes, ni les doigts écartés ; mais avec ta main gauche, fait un trône pour la droite qui va recevoir le Roi. Reçois le corps du Christ dans le creux de ta main et répond « amen »

De même l’insistance fait sur les ornements liturgiques [5], qui doivent être majestueux me gêne. Il y a là-dedans quelque chose de choquant face à la misère du monde.

Et le cri des canuts résonne toujours « Pour chanter Veni Creator il faut avoir chasuble d’or, mais nous pauvres canuts allons toujours tout nu ».

Sans parler des « menaces » sur le droit de frapper des mains à l’église. Et je ne parlerai même pas du danger qui a menacé le Frat, qui a failli être transformé en rassemblement « bigot » [6]

Mais encore une fois, pourquoi pas, si certains veulent participer à ce rite.

Sur le motus proprio

Même s’il est possible que certains souhaitent assister à des messes du rite tridentin sans être pour autant d’accord avec toute les idées de la fraternité Saint Pie X, il est quand même de notoriété commune qu’une telle mesure visait d’abord à la réintégration de ses membres dans l’Eglise Catholique Romaine. Bon, ce qui est fait est fait. On ne va pas en rediscuter pendant des heures.

Sur la lever des excommunications

Rappelons que l’on peut être pour la célébration en rite tridentin sans être membre de cette fraternité.

Rappelons également que la levée de l’excommunication n’est pas la réintégration totale dans l’Église Catholique Romaine.

Les évêques ordonnés illégalement et les prêtres de la Fraternité restent suspendus du droit d’administrer les sacrements.

La décision a été prise à la fin de le semaine pour l’unité des chrétiens. Certains voient dans cela comme un signe : le pape souhaiterait faire un effort pour l’unité. Pour ma part, je trouve cela choquant ; jusqu’à preuve du contraire la fraternité Saint Pie X n’a pas reconnu les décrets de Vatican II sur l’œcuménisme et la liberté religieuse.

Je suis tombé par hasard sur leur site [7]. Quelques extraits d’un article sur « Origines de la crise dans l’Eglise. Réponse à un jeune » :

La Renaissance n’était qu’un début. Elle avait donné le goût de la liberté et de la jouissance, mais la chrétienté et l’Eglise étaient toujours présentes. Ce sont elles que les ennemis de Dieu vont maintenant essayer de détruire. Cela se fit avec Luther qui fonda le protestantisme.

S’ensuit une critique de la théologie de l’homme pécheur de Luther [8]
Puis un exposé sur les guerres de religions :

Les rois et les princes entrèrent aussi dans la lutte. Pense donc : on ne pouvait accepter le protestantisme qui est encore pire que la loi actuelle sur l’avortement puisque c’est les âmes que le protestantisme fait avorter en quelque sorte. Ce fut l’objet des guerres de religion, non pas pour violer la liberté des protestants, mais pour les empêcher de semer la révolte.

J’hésite presque à qualifier cela d’apologie de la guerre.

Puis sur le Concile

En effet, telles furent les deux grandes erreurs du concile. De quoi s’agit-il ?
Tu as vu, mon cher Rémi, que l’ambition des révolutionnaires a été de pousser la liberté toujours plus loin, contre la chrétienté, contre l’Eglise, et même contre Dieu. Eh bien, à Vatican II, les évêques et le pape leur ont donné raison ! Cela te paraît énorme ? Voici tout simplement la déclaration conciliaire :

Puis sur l’œcuménisme.

L’œcuménisme est pratiquement la même erreur que la liberté religieuse. Celle-ci concerne la liberté qu’on donne à toutes les erreurs et aux faux cultes dans la société. L’œcuménisme est la même attitude de la part de l’Eglise elle-même lorsqu’elle reconnaît les fausses religions comme plus ou moins légitimes. Inutile de te dire que lorsqu’une pareille erreur vient de l’Eglise, c’est beaucoup plus grave que lorsqu’elle vient des autres.
Des exemples d’œcuménisme, tu en as malheureusement de nombreux avec Jean-Paul II. En Inde il s’est fait marquer d’un signe religieux hindou par une "prêtresse" ; au Togo il a versé de l’huile de manioc dans un bois "sacré", ce que font les idolâtres de ce pays.

.

Et en conclusion

On constate que l’indépendance révolutionnaire a voulu détruire la chrétienté et qu’elle a été condamnée par les papes. Cela n’a pas suffi, Luther est allé plus loin en attaquant l’Eglise, et il a été à son tour condamné. Les philosophes des "Lumières" ont pensé un monde sans Dieu et ils l’ont réalisé avec la révolution de 1789. Ils ont été condamnés, mais il n’y avait pas besoin d’être un grand savant pour voir depuis le début toute leur révolte. On aurait pu croire que la Révolution ne pouvait aller plus loin. Et pourtant, si.
Au XIXe cette révolution commence à pénétrer dans l’Eglise par l’intermédiaire des libéraux. Ils sont condamnés, mais cela ne suffit pas. Saint Pie X les voit entrer dans la hiérarchie de l’Eglise, c’est-à-dire parmi les prêtres (et les évêques), il les dénonce clairement, et voici que nous les retrouvons au sommet de l’Eglise, dans un concile et sur le trône de saint Pierre. Cette fois-ci, ils ne risquent plus d’être condamnés, du moins pour l’instant, et pour cause ! Cela veut-il dire qu’il faut désormais leur donner raison ? Allons-nous nous mettre en désaccord avec tous les papes précédents pour nous mettre en accord avec les deux derniers ? Non, bien sûr !

D’ailleurs on verra que l’Islam et le Judaïsme sont classés parmis les « fausses religions » sur le site de la fraternité.

Donc on vient de réintégrer dans l’Eglise des gens qui disent vouloir respecter sa Tradition, mais qui de fait rejette Vatican II, qui fait aussi parti de la Tradition de l’Eglise.

Lisons plus loin ce qu’ils définissent comme le « véritable œcuménisme »

Le véritable œcuménisme

L’œcuménisme consiste à essayer d’aimer et de comprendre ceux qui sont éloignés de l’Eglise catholique romaine, la véritable Eglise, et à leur tendre les bras, à les convaincre, à les persuader de la retrouver. Il convient de leur expliquer les dogmes et de prier pour eux, mais non d’imaginer des compromis.

Et sur les résultats

Le doute s’est, par ailleurs, infiltré chez les fidèles ; les cérémonies œcuméniques, autorisées ou interdites, se multiplient sans précautions. On conduit des paroisses entières en "pèlerinage" chez les luthériens de Taizé, et les jeunes qui fréquentent peu les églises, trouvent très à la mode d’aller y camper. Personne ne les met en garde, et l’exemple vient de haut, une visite à Taizé équilibrant une visite à Ars !
Qui nous dira combien de conversions n’ont pas eu lieu à cause de ce faux œcuménisme, et combien de vocations n’ont pas abouti à cause de la nouvelle messe ? Si l’on examine la courbe décroissante des ordinations du clergé diocésain, on est frappé par la chute accélérée à partir de 1965, et encore plus après 1969, année de la nouvelle messe qui a divisé les traditionalistes eux-mêmes.

 [9]

Pourquoi une hémorragie ?

Maintenant si j’expliquais un peu ce qui me semble être des causes de l’hémorragie de l’Eglise Catholique [10] ?

L’hémorragie du clergé, elle vient, en partie, du refus (qui n’est que disciplinaire) des prêtres mariés. Je connais personnellement deux personnes qui seraient prêtes à devenir prêtres mais qui souhaitent aussi avoir une famille. Elle vient du refus des femmes prêtres, qui bien qu’étant d’un ordre différents (il est d’ordre théologique), est tout aussi erroné. Je connais personnellement une amie qui voudrait devenir prêtre. Et je souffre avec elle à chaque messe pour les vocations quand je l’entend dire « moi j’aimerais bien devenir prêtre ».

L’hémorragie des fidèles, elle vient notamment du refus de la communion des divorcés remariés, de l’incapacité à dire la foi d’hier avec les mots d’aujourd’hui, ce qui est la vrai tradition « La tradition est la foi vivante des morts, le traditionalisme la foi morte des vivants ». Elle vient de l’incapacité à inventer de nouvelle forme d’organisation que le traditionnel modèle paroissial, dans une société de plus en plus mobile.

Et les autres schismes

Pendant que le pape se soucie du schisme de Saint Pie X, ils oublie les schismes cachés qui émergent de plus en plus.

Mais est-il aussi préoccupé par le schisme des catholiques qui abandonnent leur Eglise par suite du mouvement de restauration qui s’est désormais emparé du Centre romain ?
Ils sont infiniment plus nombreux que les Lefebvristes, mais sans doute, cette rupture est-elle moins visible. En 1987, le cardinal Kasper, alors évêque de Stuttgart, écrivait : « Comme évêque d’un grand diocèse, j’ai fait l’expérience de tensions qui ne font que croître entre les normes de l’Eglise universelle et la pratique locale. Dans bien des cas, on doit même dire qu’il s’agit presque d’un schisme dans les mentalités et dans la pratique ». Que ne dirait-il pas aujourd’hui !

 [11]

Conclusion

La levée de l’excommunication, alors que les membres de la Fraternité rejettent les grandes innovations du Concile, est un des nombreux signes de la réaction de replis du catholicisme sur lui même impulsé par le Vatican.

Je vous invite à signer la pétition contre la décision de levée des excommunication.

Ps :

Un des évêques réhabilité est un négationniste notoire [12]].Venant d’un pape qui dénonce sans cesse la « culture de mort » à propos de l’avortement, je trouve cela assez paradoxal de le réhabiliter. Mais bon, je ne pense pas que cela change tellement le fonds du problème. De plus ce n’est qu’un des membres de la Fraternité, et ne mettons donc pas les autres dans le même panier. Il sera, je l’espère, poursuivi au pénal.

Je renvoie également à trois réactions :
- http://www.groupes-jonas.com/neojonas/article.php?sid=454
- http://www.groupes-jonas.com/neojonas/article.php?sid=453
- http://www.groupes-jonas.com/neojonas/article.php?sid=452

[1qui peut être valable aussi pour le nouveau rite si j’ai bien compris, mais qui dans les faits n’est pas utilisé, sauf pour certains chants

[2absence de coupure ne veut pas dire absence de différence

[3Je reste cependant convaincu que l’hémorragie de l’église catholique n’est pas liée à la disparition de ce rite.

[4n’ayant pas assisté à la messe, je ne sais pas si cela a réellement été mis en pratique. Il y a du moins de fortes pressions pour qu’on revienne à cela.

[5malheureusement je n’ai plus les références en têtes, mais j’avais lu des articles à ce propos au moment de la visite du pape.

[6fort heureusement, cela a été évité. Je crois que, si cela avait été le cas, je l’aurai boycotté, par fidélité à la tradition du Frat.

[7pour ne pas leur faire de pub, je ne met pas de liens.

[8où sur certains point je serais presque d’accord, notamment sur sa vision extrêmement noir de l’homme. Mais pas sur la manière dont ils critique le sola gratia qu’ils caricaturent.

[9bon sang, j’ai presque honte de recopier ces morceaux sur mon blog.

[10tout ceci ne sont bien sûr que des pistes, je ne prétends pas avoir réponse à tout.

[12voir à ce sujet la pétition diffusée sur la vie]/retour/11/hash/b86fa6dd1d.html].


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Dernier billet | 136 billets | 252 commentaires | Réalisé avec Spip | Hébergé chez All2All