Aller à l'accueil | Aller au menu | Aller au contenu | M'écrire | Aller à la citation | Aller aux pétitions
Maïeul Rouquette

Padre Cup

|

mardi 8 juin 2010 à 15h34

Enregistrer au format PDF

Lettre au diocèse de Versailles et au Secours Catholique.

Bonjour,

J’ai appris récemment que le diocèse de Versailles et le Secours Catholique soutenaient et étaient partenaires du « Padre Cup » : une course de Kart où les chauffeurs sont des … prêtres.

Je vous écris pour vous faire part de mon mélange du perplexité et d’indignation face à cette opération.

Dois-je rappeler que le kart est un « sport » qui consiste à tourner en rond avec une voiture, qui brûle de l’essence et use ainsi de l’énergie. Dois-je rappeler qu’aujourd’hui de nombreuses familles ont du mal à payer les frais d’essences nécessaires à la poursuite de leurs vies professionnelles et que c’est autant d’argent qui échappe à leurs vies familiales ? N’y a-t-il pas quelque chose d’indécent à ce que du pétrole soit ainsi gâché pour satisfaire une besoin de communication d’une institution – l’Église catholique – qui ne sait plus que faire pour faire oublier ses travers et ses pêchés [1] ?

N’est-ce pas en contradiction avec le message de simplicité du Christ ? Celui ci a dit « heureux les pauvres », et non pas « heureux ceux qui peuvent gaspiller un bien rare et indispensable à d’autre ».

N’est ce pas en contradiction avec les discours du Pape, qui déclare « Les sociétés technologiquement avancées peuvent et doivent diminuer leur propre consommation énergétique » (Caritas in Veritate, 49) ?

N’est ce pas en contradiction avec de nombreux actes des Églises qui essaient de réfléchir à une action responsable de l’homme sur la nature ? Je pense par exemple le colloque de 2009 de l’Institut Supérieur d’Études Œcuméniques : l’Avenir de la Terre, un défi pour les Églises. Le diocèse de Versailles a choisi : l’avenir de la Terre ne semble pas être sa préoccupation dans cette affaire.

Pour cautionner ce gaspillage, le site de présentation [2] déclare : « Pour chaque tour parcouru un euro sera reversé à une association humanitaire ». Oubliez-vous que chaque tour émet x grammes de CO2 ? Qu’à terme ces x grammes CO2 vont provoquer une augmentation de la température de x degrés qui aura des conséquent sur les personnes et les sociétés les plus défavorisées ? [3]

On arrive ici au contraire de la justice : les « riches » responsables, par leurs émissions éhontés de CO2 de catastrophes pour les « pauvres » se donnent une bonne conscience en disant que ces émissions soutiennent indirectement les « pauvres ». En quelque sorte, le retour des indulgences … dois-je rappeler que ces pratiques sont à l’origine de schismes au XVIe siècle ?

Plus profondément, cette opération de communication pose un problème sur la figure du prêtre qu’elle véhicule.

On se donne l’illusion d’avoir des prêtres « modernes » [4] parce qu’il font du kart, tout en revenant, comme l’a montré les manifestations de l’année sacerdotale, à une conception hiérarchique et sacrale du prêtre.

On se donne une forme « moderne » pour masquer un retour à une vision « ancienne » du prêtre, médiateur du sacré et seul à même d’exercer l’autorité dans la paroisse. Certes il s’agit là, hélas, d’un modèle classique dans le catholicisme romain (quoique datant, grosso modo, du Concile de Trente). Mais quitte à avoir une vision conservatrice – car il n’y a pas d’autre mots, du ministère presbytérale, autant l’assumer jusqu’au bout.

Cette opération de communication nous en dit long sur l’aporie à laquelle une crispation identitaire de l’Église catholique mène … mais ce n’est pas en mettant du vieux vin dans des outres neuves qu’on le change en nouveau vin.

Veuillez agréer l’expression des mes sentiments respectueux.

Ps : copie à Nous Sommes Aussi L’Église, Témoignage Chrétien, La Vie, Conférence Catholique des Baptisés de France, Groupes Jonas, Groupe « Chrétien et pic de pétrole ». Et sur mon blog : http://blog.maieul.net/Padre-Cup

[1Rappelons que le Pape a reconnu que les récents scandales dans l’Église étaient liés à ses pêchés.

[2Vers lequel je ne pointe pas pour ne pas faire de publicité.

[3Je n’ai pas ici le temps, et ce n’est pas le lieu, de dresser la liste des conséquences des émissions anthropiques des gaz à effet de serre. D’autres sont plus compétents que moi.

[4Alors que la modernité serait de changer de modèle économique, et non de perpétuer celui de l’énergie bon marché.


Commentaires

1 Le mardi 8 juin 2010 à 18h56 par Priscille

J’ai été abasourdie et profondément attristée de découvrir que la Padre Cup n’était pas un canular.... Certains prêtres vivent décidément sur une autre planète... Merci et bravo pour votre réaction ! J’espère sincèrement que votre lettre initiera une remise en question de ce genre d’événement dans laquelle l’Eglise se fourvoie.

2 Le vendredi 18 juin 2010 à 15h25 par René-François

Qu’ils me pardonnent ces prêtres enthousiastes dont je ne mets pas en doute le zèle et la bonne foi mais leur prestation en karts sur fond de cloches carillonnantes et de moteurs vrombissants m’a laissé à moi aussi un sentiment de malaise. Casqués, revêtus d’une combinaison noire, à l’image de leur strict clergyman ou soutane, laissant apparaître le col romain, identitaire, impeccablement blanc, sur lequel je ne peux m’empêcher de lire un « Dieu avec nous » agressif et conquérant, veulent-ils donner l’image de soldats, de légionnaires ou de croisés, au service du Dieu Tout-puissant ?
Sur leur site, la photo du curé d’Ars et le rappel de la croix dont certains font une férule menaçante ne me rassurent guère. Il me semble que l’Évangile nous invite à choisir, à l’image de Jésus, d’autres moyens infiniment plus discrets pour dire, en paroles et en actes, à nos frères humains quelque chose de la « divine douceur ». Élie a reconnu le passage de Dieu dans" le murmure d’une brise légère".
Merci, Maïeul, pour vos réactions passionnées et passionnantes !

3 Le dimanche 4 juillet 2010 à 11h29 par paul

Bravo maïeul pour votre analyse de cette problématique du rôle et du sens du prêtre dans toute société !

je ne suis pas croyant.

Mais je me joins à votre vision de Jésus ici exprimée, ainsi qu’au commentaire de rené-françois parlant de la divine douceur qui me semble être le coeur même de l’originalité du message des évangiles.

4 Le lundi 26 juillet 2010 à 15h11 par Régis

Bonjour,

Le réchauffement climatique et surtout la responsabilité de l’homme dans celui-ci, n’est pas avéré avec certitude par la communauté scientifique. L’article ci-dessus n’en traite pas, délibérément, mais c’est un sujet qui ne peut être évité puisque c’est le nœud même de l’affaire.

http://www.liberaux.org/index.php?s=&showtopic=44564&view=findpost&p=629359

Par ailleurs, Eric Zemmour a raison de prétendre sur le tableau de OnN’estPasCouché que l’écologie devient une nouvelle religion, dont les risques sur les libertés sont certaines.

Cordialement,
Régis.

5 Le dimanche 17 octobre 2010 à 0h20

L’accélération du réchauffement climatique par l’homme est confirmé par le Giec, discrédité par les lobis du pétrole et certains libéraux, puis crédité par les gouvernements et l’ONU. La version finale du rapport du Giec est approuvée par tous les scientifiques et tous les gouvernements faisant partie du Giec. La quasi totalité des pays du monde sont représentés et ont signé l’approbation de la version finale, y compris les USA. Les « sports » mécaniques n’ont plus leur place de nos jours, où tant d’Hommes font des efforts pour la mobilité plus propre.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Dernier billet | 136 billets | 252 commentaires | Réalisé avec Spip | Hébergé chez All2All