Aller à l'accueil | Aller au menu | Aller au contenu | M'écrire | Aller à la citation | Aller aux pétitions
Maïeul Rouquette

Plaindre les riches ?

|

dimanche 7 novembre 2010 à 14h55

Enregistrer au format PDF

Faut-il plaindre les très riches ? Ou faut-il les accabler parce que leurs appâts du gain, leur boursicotage entrainent la misère de tant d’autres ?

Je viens de lire un article sur libération « J’ai vu un homme détruit par l’argent en onze jours » [1]. [2]. Ce qui était intéressant, c’est les commentaires, qui se résument en une idée « quoi, on va comme même pas plaindre ces riches alors qu’ils entraînent la misère de tas de gens ? ».

Oui le système financier actuel est responsable d’une grande partie de la misère humaine. Pour autant, faut-il croire qu’il n’a des conséquences que sur les plus faibles ? Les riches aussi sont à plaindre : enfermés dans leurs désirs d’argent, ils oublient les autres, ils deviennent accros à leur drogue, au point de ne pouvoir s’ouvrir à une altérité. Et quand l’argent vient à diminuer … c’est le drame.

Mais tout ceci ne date pas d’hier. Un homme nous a parlé de ce problème il y a presque 2000 ans.

19 16 Et voici qu’un homme s’approcha et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour obtenir la vie éternelle ? »
17 Il lui dit : « Qu’as-tu à m’interroger sur ce qui est bon ? Un seul est le Bon. Que si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. » -
18 « Lesquels ? » lui dit-il. Jésus reprit : « Tu ne tueras pas, tu ne commettras pas d’adultère, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas de faux témoignage,
19 honore ton père et ta mère, et tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
20 « Tout cela, lui dit le jeune homme, je l’ai observé ; que me manque-t-il encore ? » -
21 Jésus lui déclara : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens, suis-moi. »
22 Entendant cette parole, le jeune homme s’en alla contristé, car il avait de grands biens.
23 Jésus dit alors à ses disciples : « En vérité, je vous le dis, il sera difficile à un riche d’entrer dans le Royaume des Cieux.
24 Oui, je vous le répète, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume des Cieux. »

Mt 19, 16-24 (Bible de Jérusalem (1973))

Bien sûr la situation n’était pas la même … il n’empêche, le parallélisme reste bien présent.

Le système financier actuel cause du tord à tout le monde. A la majeure partie en l’empêchant de vivre. A une minorité en lui donnant l’illusion de vivre … Raison de plus pour le changer.

Ps : sur la phrase « J’ai 25 ans et je ne peux plus prévoir l’avenir. » on pourrait dire qu’il a eu de la chance de pouvoir prévoir son avenir. A vingt je n’ai pas tellement l’impression de prévoir ni mon avenir, ni notre avenir commun. Et je crois que beaucoup aujourd’hui sont dans cette situation. Ce serait tant mieux si l’avenir était ouvert, mais on a l’impression qu’il est de plus en plus fermé. Seule la petite fille espérance, selon les mots de Charles Peguy, peut encore donner un tant soit peu d’avenir.

[2Passons sur la phrase selon laquelle on ne peut être protestant et aristocrate en France, qui relève d’une forme de martyrologie protestante, il y a eu des aristocrates protestants en France, y compris durant la période de la révocation de l’Édite de Nantes.


Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Dernier billet | 136 billets | 251 commentaires | Réalisé avec Spip | Hébergé chez All2All