Aller à l'accueil | Aller au menu | Aller au contenu | M'écrire | Aller à la citation | Aller aux pétitions
Maïeul Rouquette

Lettre ouverte à M. Vanneste

|

dimanche 14 septembre 2008 à 12h20

Enregistrer au format PDF

A Monsieur Vanneste,

Dans Libération du samedi 13 septembre, vous accusez les défenseurs de la laïcité, pour ne pas dire la gauche et le Modem d’insulte « aux chrétiens de France. ».

Permettez moi de me présenter : agé de 18 ans, je suis animateur en aumônerie catholique de l’enseignement public et étudiant en théologie. Ainsi, il me semble raisonnable de me ranger dans la catégorie « des chrétiens de France ». Or, laissez moi vous dire que je ne me suis pas senti insulté le moins du monde par les propos tenus par les divers responsables de gauche.

Au contraire, la laïcité à la Française, c’est à dire la non-reconnaissance de religions par le pouvoir politique - sans pour étant être leur négations - favorise l’égalité des religions.

Elle permet au christianisme de « tester » sa capacité à être crédible et à tenir un discour utile à nos contemporains, pour les mener vers une vraie vie. Vrai vie qui, contrairement à ce que votre parti semble croire, ne se limite pas au travail.
Elle permet au christianisme d’éviter les collusions avec le pouvoir politique, qui s’est souvent faite au détriment de l’Evangile de la Liberté.

Elle permet au christianisme d’être cohérent avec son fondateur, qui a dit de rendre à « César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » (Mt 22,21), et qui a été crucifié par la collusion des pouvoirs politiques et religieux.

Au contraire, je dis et affirme que c’est votre gouvernement qui insulte les chrétiens tous les jours.

Quand vous refusez d’écouter les message de Conseil des Eglises en France sur l’immigration (14 mai 2008 http://www.protestants.org/docpro/doc/1902.htm).

Quand vous décidez d’expulser chaque année 25 000 fois le Christ pour complaire à l’électorat de M. Le Pen. Car le Christ n’a t-il-pas dit :

Quand vous décidez d’expulser chaque année 25 000 fois le Christ pour complaire à l’électorat de M. Le Pen. Car le Christ n’a t-il-pas dit :

25 31 « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, escorté de tous les anges, alors il prendra place sur son trône de gloire.
32 Devant lui seront rassemblées toutes les nations, et il séparera les gens les uns des autres, tout comme le berger sépare les brebis des boucs.
33 Il placera les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.
34 Alors le Roi dira à ceux de droite : « Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde.
35 Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli,
36 nu et vous m’avez vêtu, malade et vous m’avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir. »
37 Alors les justes lui répondront : « Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé et de te nourrir, assoiffé et de te désaltérer,
38 étranger et de t’accueillir, nu et de te vêtir,
39 malade ou prisonnier et de venir te voir ? »
40 Et le Roi leur fera cette réponse : « En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »
41 Alors il dira encore à ceux de gauche : « Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges.
42 Car j’ai eu faim et vous ne m’avez pas donné à manger, j’ai eu soif et vous ne m’avez pas donné à boire,
43 j’étais un étranger et vous ne m’avez pas accueilli, nu et vous ne m’avez pas vêtu, malade et prisonnier et vous ne m’avez pas visité. »
44 Alors ceux-ci lui demanderont à leur tour : « Seigneur, quand nous est-il arrivé de te voir affamé ou assoiffé, étranger ou nu, malade ou prisonnier, et de ne te point secourir ? »
45 Alors il leur répondra : « En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait. »
46 Et ils s’en iront, ceux-ci à une peine éternelle, et les justes à une vie éternelle. »

Mt 25, 31-46 (Bible de Jérusalem (1973))

 ?

En expulsant des personnes dont le seul tort est d’avoir pu croire à une vie meilleure dans la « France, pays des droits de l’Homme », vous expulsez donc le Christ, qui est la source de toute foi Chrétienne, infiniment plus que le Pape.

Enfin, Monsieur, il me semble que, comme beaucoup, vous confondez chrétiens et catholiques, et à l’intérieur des catholiques, catholiques « de base » et catholiques papophiles (pour ne pas dire papolâtres).

Maïeul Rouquette


Commentaire

1 Le mercredi 1er octobre 2008 à 12h20 par la mère (Site)

dis donc Maïeul ton texte fait des ravages « trollement » forts sur le forum
resaucampus

bref t’es un faux catho puisque tu ne crois pas à l’infaillibilité pontificale, et encore ils n’ont pas tout lu !

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Dernier billet | 136 billets | 252 commentaires | Réalisé avec Spip | Hébergé chez All2All