Aller à l'accueil | Aller au menu | Aller au contenu | M'écrire | Aller à la citation | Aller aux pétitions
Maïeul Rouquette

Le rassemblement européen de Taizé à Bruxelles

|

dimanche 1er février 2009 à 15h11

Enregistrer au format PDF

J’ai participé durant les vacances de Noël au rassemblement européens de Taizé à Bruxelles.

On m’a demandé de faire un compte-rednu pour la journal de ma paroisse. Le voici en ligne.

Compte rendu des journées de Taizé à Bruxelles

Nous sommes six de la paroisse de Melun à être parti pour le nouvel an au rassemblement européens de Taizé à Bruxelles, du 28 décembre au 2 janvier. Le départ s’est fait tôt (6 heure du matin). Du coup, nous étions restés dormir la vieille sur le lieu de départ (Château de Combreux), ce qui nous a permis de croiser les gens qui nous accompagnerez dans le car.

Arrivée à Bruxelles, la première étape fut de se rendre dans notre paroisse d’hébergement, à Rhodes-Saint-Genèse, une ville au Sud de Bruxelles. La communauté Francophone nous a répartis chez plusieurs familles, toutes très sympathiques.

Les journées se déroulaient de la manière suivante : prière le matin en paroisse, puis rencontre et discussion entre jeunes de différentes nationalités (en anglais !). Ensuite nous prenions le train pour le le Heysel, à côté de l’atomium. Les transports en communs Bruxellois n’étaient pas forcément adaptés pour accueillir autant de gens, mais il furent quand même l’occasion de rencontre et de moment festifs, par le biais des chants notamment (un groupe avait amenée une fanfare complète dans le métro !)

Au Heysel, après un repas, nous allions participer à la prière commune avec les 40 000 jeunes de Taizé et les bruxellois qui nous accueillait. Là, comme l’a dit le Cardinal Danneels, nous scrutions, aidée par les chants de Taizé, « ce qu’il y a au plus profond du cœur humain, Dieu », à deux pas d’un monument (l’atomium) symbolisant la recherche de ce qu’il y au plus profond de la matière.

L’après-midi était consacrés à des « carrefours » : rencontre thématiques, ou visite de la ville. Puis, après un repas au Heysel, nous recommencions un temps de prière à 40 000, avant de rentrer chez nos hôtes, en transport en communs.

Le 31 janvier fut une journée spéciale : après le temps de prière du soir à 40 000, un temps de prière en paroisse eu lieu pour fêter la fin de l’année, avant un temps festifs pour fêter la nouvelle année, où chaque nations a présenté des chants de son pays.

Le 1 janvier, une messe eu lieu en paroisse : la diversité des peuples présentes fut célébrée par l’alternance des langues : ainsi, l’Evangile a été lu en croate, italien, anglais, russe, polonais, néerlandais … Vint ensuite une rencontre à Bruxelles des Français, autour de 15 thèmes différents au choix. Là, nous avons appris qu’il y avait (quand même) quelques représentants de l’Eglise Réformé.

Mais tout ceci ne saurait décrire l’ambiance d’un tel rassemblement, le mieux serait de vous y rendre … alors rendez-vous l’année prochaine à Posdam (Pologne) ?


Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Dernier billet | 137 billets | 253 commentaires | Réalisé avec Spip | Hébergé chez All2All